Reportage de France 2 sur la savonnerie Loix & Savons sur l’île de Ré

Retrouvez ici la vidéo de notre passage au 13 h sur France 2


Vous retrouverez les baudets de l’ile de ré, l’asinerie de Régis Leau avec qui nous travaillons ainsi que notre atelier de fabrication artisanal de Loix.
Voici les ânesses, d’authentiques baudets du Poitou. Visibles la plupart du temps près des remparts de Saint-Martin. Ce sont elles qui fournissent le lait frais pour nos savons. Régis Léau effectue la traite de ses ânesses seulement une fois par jour. Une ânesse produit entre 7 à 8L de lait bio par jour son petit ânons étant prioritaire, on ne garde que le surplus soit 1L à 1L et demi dédiés à la fabrication de nos savons Ce qui est très peu d’autant plus que la durée de la traite reste assez courte , maximum 6 mois. La production de Regis Leau est entièrement réservée à la savonnerie de Loix LOIX ET SAVONS.


Jean Pierre Paullet , le gérant de la savonnerie artisanale nous explique qu’il est important pour lui d’avoir toujours la même source et surtout de l’ile de ré exclusivement. Allons voir de plus près notre savonnerie familiale Tout commence par un mélange comme une recette de cuisine mais ici le chef est parfumeur. Marie-Paule Paullet, la parfumeuse de Loix et savons, nous explique que l’ingrédient phare de nos savons est le lait d’ânesse , rare et précieux puisqu’il est à lui seul une véritable émulsion cosmétique.


Pour fabriquer le savon au lait d’ânesse il faut du lait d’ânesse frais, des huiles végétales : l’huile d’amande douce, du beurre de karité, du parfum ou sans selon la sensibilité de chacun , sans oublier le conservateur 100% naturel. Le lait d’ânesse est fragile comme tous les laits, il faut donc utiliser un conservateur naturel. Les ingrédients sont ajoutés à froid permettant ainsi de conserver tous les bienfaits de chacun (pas de dénaturation possible) et garantissant un produit de qualité considéré comme un soin cosmétique.


Ils vont ensuite passer dans le malaxeur pour être mélangés à la pâte de savon . Puis en dernier est incorporé le lait d’ânesse bio cela le plus rapidement possible afin que le mélange ne devienne pas trop compact Il faut que celui-ci soit le plus lisse possible, c’est la machine qui va faire tout le travail .Comme par magie , nous allons retrouver le pain de savon bien moulé à la sortie Marie-Julie Paullet, responsable de production ,nous montre la boudineuse, la machine qui nous sert à créer le savon avec ces 7 tonnes de poussées. Ensuite les pains sont coupés à la mains tous identiques.
Puis , dernière opération, le marquage pour la vente où vous pouvez retrouver notre logo tete d’ane qui vous certifie que vous êtes en possession du seul et véritable savon au lait d’ânesse frais de l’ile de ré.

DESTINATION ILE DE RE - Invités Jean-Pierre PAULLET, Marie-Paule PAULLET et Sandy BOBINET

Ile de Ré - Les gardiens d'un paradis

Nouveau compte S'inscrire